Fictions Cartographiques

Mémoire de Master Bandes Dessinées

Quels processus cartographiques pouvons-nous retrouver dans La Frontière Invisible de Peeters et Schuiten et dans Perramus de Breccia et Sasturain ? Comment ces deux œuvres peuvent-elles illustrer les concepts d’excès d’abstraction et d’application propres à la technique cartographiques tels que Tiberghien les décrit dans Land Art ?

Travail soutenu à l’EESI en juin 2016 et validé avec les félicitations du Jury

Fictions cartographiques WIELAND BOSMA M2 2016 (cliquez ici pour ouvrir)



Les commentaires sont fermés.